Débutant : préparer son apnée et l’améliorer

de | 26 août 2014

Pour pouvoir profiter de nos plongées, il faut préparer son corps à évoluer dans un élément qui n’est pas le sien. Le plus gros problème est de bien préparer son apnée pour pouvoir passer au moins une minute sous l’eau. Voyons les éléments à prendre en compte pour que notre temps d’apnée s’améliore.

Les éléments extérieurs qui nuisent à l’apnée.

Plusieurs facteurs peuvent nuire à notre apnée. Il faut donc les connaitre et s’y habituer.

Le facteur à mon sens le plus important est l’état de la mer. Quand l’apnéiste ou le chasseur sous-marin n’est pas habituer à des conditions de mer un peu agitées, le stress, parfois le mal de mer pénalise fortement l’apnée. Une seule recette, s’y habituer par des sorties régulières en ne sur-estimant pas ses capacités.

Ensuite, il y a l’environnement humain. Il est par exemple assez difficile de préparer son apnée paisiblement quand on entend sans cesse des bateaux passer autour de vous. La présence d’un co-équipier prends alors beaucoup d’importance. A charge pour lui de surveiller l’environnement afin de vous libérer de ce stress.

chasseur sous marin en syncope après son retour en surface

chasseur sous marin en apnée : facteurs d’amélioration

La préparation de l’apnée.

En tout premier lieu, n’essayer jamais l’hyper-ventilation. Je ne ferais pas ici un cours de physiologie mais pour faire bref, vous faites sauter la sécurité de votre corps qui vous demande de respirer. Celui-ci ne vous informe pas que vos batteries sont à plat. Pour éviter la syncope, c’est la pire des solutions.

Donc, vous êtes dans l’eau, vous regardez le fond. Il faut maintenant se préparer. Un maitre mot : détente. Vous devez vous relacher au maximum et respirer calmement. Dans mon cas, quand je suis bien, j’effectue à ce moment-là deux respirations totales en soufflant au maximum après chacune d’elles pour recycler le plus possible l’air contenu dans les poumons. La troisième inspiration est la bonne, j’aspire à fond et j’effectue mon canard. Après quelques apnées d’échauffement, mes apnées sont d’une durée convenable variant entre 2 minutes et 2 minutes trente.

La technique de ventilation a utiliser, c’est la respiration diaphragmatique car elle permet de recycler beaucoup plus d’air qu’une respiration normale. Bien sur, l’hyper-ventilation est à proscrire dans tous les cas, il s’agit de la technique qui favorise le plus les syncopes. Mais ce qu’il faut surtout c’est bien se préparer en surface en étant parfaitement détendu.

Notre comportement sous l’eau.

Pendant la préparation de l’apnée, vous avez probablement imaginé ce que vous alliez faire au fond. A l’issue du canard, faites ce à quoi vous avez pensé. Quand vous aurez progressé, vous pourrez changer vos plans en cours de route.

Sous l’eau, il faut être trés économe de ses mouvements. Chaque mouvement est consommateur d’oxygène. Mais le stress aussi, la vue de votre premier gros poisson fera chuter votre jauge d’oxygène. De même que le passage d’un bateau au dessus de votre tête. Il faut rester calme.

Et il ne faut pas oublier que le moment le plus consommateur sera la remontée, il faut donc toujours avoir une petite marge de sécurité car le palmage pour se décoller du fond pourrait vous mettre dans une très mauvaise position si vous avez trop attendu.

Comment améliorer notre apnée.

Le plus efficace des entrainements est la pratique régulière. Un apnéiste ou un chasseur sous-marin vivant au bord de la mer et plongeant toute l’année aura beaucoup d’avantages. Ensuite, il faut mieux pratiquer des sports qui font travailler l’endurance, et les pousser un peu en travail anaérobique, entrainer son corps à résister à l’hypoxie. Préférez le vélo ou le footing plutot que d’aller pousser de la fonte.

Voilà les quelques conseils que je peux donner à un débutant qui veut se lancer dans l’apnée ou la chasse sous-marine. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à commenter…

Apnée : De l'initiation à la performance (Poche)
by Umberto Pelizzari, Stefano Tovaglieri

Price: EUR 29,95
9 used & new available from EUR 29,95
4.7 étoiles sur 5 (15 customer reviews)

Préparation physique pour l'apnée - Principes fondamentaux et mise en place (Broché)
by Pelizzari Umberto, Mana Frederico, Chiozzotto Roberto

Price: EUR 32,50
13 used & new available from EUR 32,50
3.6 étoiles sur 5 (10 customer reviews)

Respiration pour l'Apnée - du débutant l'expert. Principes fondamentaux et exercices pratiques (Poche)
by Pelizzari Umberto, Landoni Lisetta, Seddone Anna

Price: EUR 24,95
15 used & new available from EUR 19,74
4.2 étoiles sur 5 (14 customer reviews)

6 réflexions au sujet de « Débutant : préparer son apnée et l’améliorer »

  1. marco

    salut ben moi en se qui me concercne pour la preparation d une apnée deja comme le dit Michel Dupont .tranquilitè .en total je f ait a peut pret 10 12 inspiration .les 3 premiere inspiration je cherche a expirer l air tranquil pour vider l air vicier un peux .ensuite tres doucement tres ample je fait des mouvement respiratoire complet en mobilisant le diagphrame .en decendant le diagphrame gonfler le ventre pour les debutant .puis comme Michel Dupond les deux derniere inspiration vide l air je remplie ensuite bloc .et c est partie !!!! surtout pas trop se remplir dans les 10 premier metre .si vous descender plus bas vous pouver vous remplir a fond si on peux dire.jamais forcer toujour remonter tranquil bien droit sans forcer .et les aapnée que du bon .merci pour se site tres tres bien merci Michel Dupont .cordialement Marc

  2. Van beneden

    Salut Ben !
    Ta page est vraiment tres instruitif ca fait du bien a de jeunes chasseurs qui decouvrent cette pratique tres prochaiment !

    Bonne chasse a toi !

  3. الحارث بن

    je suis débutant je profond seulement 4m mais quand je serai à cette profondeur mon oreille me fait mal, est-il dangereux ce signe???

  4. webmaster Auteur de l’article

    C’est pas bon. Soit vous ne compensez pas, soit vous devez arrêter de plonger et aller voir un médecin. Il ne faut surtout pas forcer.

  5. Samuel

    N3 plongée sous-marine dans un club affilié FFESSM, avec 2 garçons à la maison, j’ai longtemps attendu avant d’acheter un fusil, mais avant-hier, je me suis décidé. Maintenant, j’attends que la température de la mer monte de quelques degrés et je me lance. Demain, entraînement en carrière avec un bloc, dimanche matin, je vais travailler un peu l’apnée et lundi, il faudrait que j’aille au boulot en vélo.
    Merci pour les conseils

  6. MOHAMED BENKADA

    Et le régime alimentaire, peut-il avoir une influence sur les capacité d’un apnéiste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.