Hypoxie : dangers et entrainement

de | 18 mai 2015

Dans la pratique de la chasse sous-marine, il existe des notions assez complexes liées à la partie apnée de la discipline. L’hypoxie est de celles-ci. Nous allons tenter d’en savoir plus sur cette notion et voir en quoi cela est important en chasse sous-marine, et les conséquences que ce terme barbare représente.

Qu’est-ce que l’hypoxie ?

Pour commencer, voici ce que nous dit wikipedia : L’hypoxie (du grec hupo : sous, et oxus : oxygène) désigne une inadéquation entre les besoins tissulaires en oxygène et les apports. Elle est en général la conséquence d’une hypoxémie qui est la diminution de la pression partielle en oxygène (Pa02) dans le sang. En dessous d’un certain seuil, on trouve l’hypoxie tissulaire cérébrale qui peut entrainer une perte de connaissance et la syncope, dans le meilleur des cas, une samba (perte de contrôle moteur).

Les différentes étapes de l’hypoxie syncopal :

  1.  troubles psychiques
  2. altération des capacités intellectuelles mais mouvements automatiques (votre partenaire continue sa remontée alors qu’il n’est déjà plus tout à fait conscient)
  3. enfin, convulsions et perte de connaissance.

Je vous fais grâce des chiffres qui correspondent à ces différents stades.

Les signes annonciateurs de l’hypoxie pré-syncopal.

En chasse sous-marine, celui qui s’occupe de la sécurité de son binôme doit surveiller quelques indicateurs qui doivent l’alerter sur l’état de son partenaire. Parmi les plus flagrants : un lâcher de bulles. Je pestes souvent sur les gens qui relâchent de l’air au fond ou à la remontée car cela est un des indicateurs, donc ne faites JAMAIS cela, d’une part parce que l’air est précieux dans ces conditions et d’autre part, vous envoyer un mauvais signal à votre sécurité. Si vous rajoutez une accélération du palmage ainsi qu’un regard orientée vers la surface (extension de la nuque), vous pouvez déclencher votre “canard” pour aller à la rencontre de votre collègue.

De même, une syncope est possible durant la minute suivant la reprise d’air, soyez toujours vigilant quand vous assurez la sécurité. Pour rappel, l’hyperventilation est à proscrire absolument car elle trompe notre corps en faisant “sauter” les alarmes qui nous commandent de respirer.

Apnée ou chasse sous-marine : jamais seul pour cause d'hypoxie.

Apnée ou chasse sous-marine : jamais seul.

L’hypoxie, cela se travaille ?

La réponse est oui, plus précisément, on travaille la résistance à l’hypoxie. Vous avez déjà entendu parler de ces sportifs qui vont faire des stages en altitude ? Et bien, ils travaillent l’hypoxie. Le principe pourrait paraitre simple, mais n’étant pas médecin, je me garderais de ce raccourci : le corps s’adapte aux conditions qu’il rencontre .

En temps normal, le corps est habitué à un fonctionnement basiquement aérobique. Face au changement, dans notre cas une diminution de l’apport en oxygène,  le corps s’adapte par la stimulation de certaines hormones ou protéines. Et dans le cas ou la situation perdure, par une augmentation d’hémoglobine pour favoriser un transport plus important de l’oxygène.

Si vous êtes inscrit dans un club d’apnée, vous faites des exercices qui travaillent ce domaine. Le but du “jeu” étant d’habituer le corps à travailler en déficit d’oxygène dans un laps de temps court. Vous comprendrez aisément que je ne vous donne pas les types d’exercices possible, je ne suis pas entraineur et ce type d’exercice s’effectue (mode professoral)AVEC UNE SECURITE PERMANENTE AU PLUS PRES DE CELUI QUI S’ENTRAINE(fin mode professoral).

Vous pouvez trouver sur internet différents exercices, j’insiste sur le fait qu’ils sont à destination de personnel encadrant ayant toutes les clés en main pour assurer une sécurité optimale, on ne fait pas cela tout seul dans son coin.

Vous savez maintenant ce qu’est l’hypoxie et les conséquences que cela peut avoir dans le cadre de la pratique de notre passion. N’hésitez pas à la travailler dans le cadre d’entrainement au sein d’une structure.

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.