Salvimar metal 95 : un bon choix pour 2017

de | 3 novembre 2016

Pour son nouveau catalogue 2017, Salvimar sort un nouveau harpon, le Salvimar Metal. Nous avons eu l’occasion de l’avoir un main et de pouvoir le tester. Le nom est donné au fait que le mécanisme de détente et largue-fil n’est plus en inox classique. Vous retrouvez d’ailleurs cette dénomination pour toutes les autres arbalètes à sandows de la marque.

Présentation générale du Salvimar Metal

test harpon salvimar metal 95

Présentation et test du harpon Salvimar metal

Basé sur un tube en alliage d’aluminium avec un guide flèche intégral, la sensibilité de la détente est réglable. le harpon metal est équipé d’une tête ouverte accueillant deux sandows de 16 montés en dynema. De plus, il est livré de série avec un moulinet. Le modèle en test étant le 95, celui-ci est équipé d’une flèche de 6,5 comportant 3 ergots soudés au laser.

Quelques détails du harpon metal

la tête du Salvimar Metal

la tête du Salvimar Metal

La tête du Salvimar Metal est de type ouverte et on ne peut plus simple. Etant en plus assez fine, elle rend les déplacements latéraux très facile et le maintien de la flèche est impeccable.

crosse et mécanisme du Salvimar harpon metal

crosse et mécanisme du Salvimar Metal

Du côté de la crosse, la poignée tient bien en main. Dans mon cas, la détente tombe bien sous le doigt. J’aurais aimé un ergot sur la droite du tube pour y caler le monobrin afin qu’il ne gêne pas le chargement. Le seul détail qui me gêne un peu : sur le modèle que j’ai eu dans les mains, il y avait un peu de jeu dans le largue-fil. Donc quand vous faites votre montage (comme dans mon cas, sans le moulinet), assurez-vous de bien tendre votre monobrin afin que celui-ci tienne bien sur le largue-fil.

Utilisation du harpon metal en mer

Un premier constat dans l’eau, c’est l’équilibre du fusil. Aucune tension, il est très maniable. Côté précision, le Salvimar Metal se montre efficace dans sa zone de travail, à savoir de 2 à 4 mètres. Nous n’avons pas tenté plus loin faute de l’avoir monté avec deux allers-retours de monobrin. Les tests de tir sur cible ont été fait avec l’aimable participation de Jean-luc Casares (Chez qui, en passant, vous pouvez faire des stages apnée et chasse sous-marine en vous rendant sur son site).

Conclusion du test du Salvimar Metal 95

Doté de qualités indéniables, le Salvimar Metal 95 est un fusil de très bonne facture. Hormis le petit jeu sur le largue-fil du modéle que m’a prêté Salvimar, je ne lui ai trouvé que des qualités. Maniable, précis et très bien équipé d’origine, si le prix se situe dans la norme des 95 alors il devrait remporter un certain succés auprès des chasseurs.

Achetez le Salvimar Metal via notre partenaire Amazon


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.