Consultation publique pour le parc national de Port-Cros

de | 6 juillet 2016

Les années passent et chacune voit apparaitre de nouvelles règlementations. Aujourd’hui, la DIRM soumet à la consultation publique un nouveau projet d’arrêté qui concernera toute la pêche loisirs sur le département du Var sur une zone de pas moins de 118 000 hectares.

Le contenu de cette consultation publique

Le projet d’arrêté préfectoral portant réglementation particulière de la pêche maritime de loisir dans le coeur du parc et à l’intérieur de l’aire marine adjacente du parc national de Port-Cros concerne (sauf erreur de ma part) une zone que beaucoup d’entre vous connaissent et est malheureusement très vaste.

parc-national-port-cros

Délimitation de l’aire marine concernée par la consultation publique

Donc de La Garde jusqu’à un peu plus loin que La Croix-Valmer, il est proposé la règlementation suivante aux pêcheurs loisirs (et bien sur uniquement à eux)

1. PECHE A PARTIR D’UN NAVIRE DE PLAISANCE HORS COMPETITION SPORTIVE

1.1 : Trois poissons par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
pagre (Pagrus pagrus)
daurade royale (Sparus aurata)
liche (Lichia amia)
sériole (Sériola dumerili)
loup (Dicentrarchus labrax)
chapon (Scorpaena scrofa)
denti (Dentex dentex)

1.2 : Cinq kilogrammes de poissons par pêcheur et par jour, dans la limite de vingt kilogrammes par navire
et par jour pour toutes les autres espèces (sauf thon rouge) dont :
girelle (Coris julis)
sérran (Seranus cabrilla)
rascasse (Scorpaena notata)
daurade grise (Spondyliosoma cantharus)
marbré (Lithognathus mormyrus)
pageot (Pagellus erythrinus)
rouget (Mullus surmuletus)
ravelle (Pagellus acarne)
et un poisson par pêcheur appartenant aux espèces définies au 1.1 ci-dessus.

1.3 : Deux poissons par pêcheur et par jour avec la possibilité de cumuler avec les espèces et quantités
définies au point 1.2 ci-dessus pour les espèces suivantes :

daurade rose (Pagellus bogaraveo)

1.4 : Trois crustacés par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
grande araignée de mer (ou esquinade) (Maja Squinado)

1.5 : Trois céphalopodes par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
poulpe (Octopus vulgaris)
seiche (Sepia officinalis)

2 : PECHE SOUS MARINE HORS COMPETITION SPORTIVE

2.1 : Trois poissons par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
pagre (Pagrus pagrus)
daurade royale (Sparus aurata)
liche (Lichia amia)
sériole (Sériola dumerili)
loup (Dicentrarchus labrax)
chapon (Scorpaena scrofa)
denti (Dente dentex)
2.2 : Trois crustacés par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
grande araignée de mer (ou esquinade) (Maja Squinado)
2.3 : Trois céphalopodes par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
poulpe (Octopus vulgaris)
seiche (Sepia officinalis)

3. PECHE A PIED EXERCEE A PARTIR DU RIVAGE

3.1 : Trois poissons par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
pagre (Pagrus pagrus)
daurade royale (Sparus aurata)
liche (Lichia amia)
sériole (Sériola dumerili)
loup (Dicentrarchus labrax)
chapon (Scorpaena scrofa)
denti (Dente dentex)
3.2 : Cinq kilogrammes par pêcheur et par jour pour toutes les autres espèces dont :
girelle (Coris julis)
sérran (Seranus cabrilla)
rascasse (Scorpaena notata)
daurade grise (Spondyliosoma cantharus)
marbré (Lithognathus mormyrus)
pageot (Pagellus erythrinus)
rouget (Mullus surmuletus)
ravelle (Pagellus acarne)
et un poisson appartenant aux espèces définies au 3.1 ci-dessus :
3.3 : Trois crustacés par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
grande araignée de mer (ou esquinade) (Maja Squinado)
3.4 : Trois céphalopodes par pêcheur et par jour pour les espèces suivantes :
poulpe (Octopus vulgaris)
seiche (Sepia officinalis)

L’article 2 rajoutant ceci :

La pêche maritime de loisir du poulpe (Octopus vulgaris) est interdite du 1er juin au 30 septembre de chaque année.
La pêche maritime de loisir de la grande araignée de mer (Maja squinado) est interdite lorsqu’elle est grainée.
La pêche maritime de la daurade rose (Pagellus bogaraveo) est interdite en période de fraie précisée par arrêté préfectoral.

Que Faire ?

Le principe est simple, tout est mentionné ici : http://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr/avis-de-mise-a-la-consultation-du-public-projet-d-a2692.html

En clair, vous envoyer un mail ou un courrier argumentant votre opinion comme pour toutes les consultations publiques déjà traitées. Si vous êtes vraiment motivés pour dire votre désaccord par rapport à ce peut-être nouveau texte, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires et je pourrais peut-être vous proposé un texte à personnaliser.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.