Méditerranée : rappel à la règlementation

de | 23 septembre 2013

Qui n’as pas eu, l’été, maille à partir avec certains plaisanciers quand nous sommes dans l’eau ? A mon avis, pas grand monde. Au début de l’été, un arrêté préfectoral est sorti afin de donner les moyens de verbaliser un certain nombre d’infractions commises par les plaisanciers dont  voici les grandes lignes.

Article 2 :

Amis plaisanciers, que vous le vouliez ou non : c’est 5 noeuds maximum dans la bande des 300 mètres y compris autour des iles et ilots, les roches émergèes balisées ou non. Bref, ami plaisancier, si tu veux faire de la vitesse, tu prends ta carte marine… et tu tailles au large (départ de toulon, cap au 180, 5 noeuds max, pour t’aider, les gendarmes considèrent que si ca mousse derrière, tu est au dessus des 5 noeuds)

Article 3 :

J’invites mes amis plaisanciers à bien le lire, et surtout le point 3.1.2 : lorsqu’il n’y a pas de balisage, la navigation dans la bande des 300 mètres est interdite sauf en transit de la terre vers le large dans une trajectoire perpendiculaire et dans tout les cas de figure, à une vitesse limitée à 5 noeuds.

Article 4 et 5 :

c’est simple : ski-nautique, parachute ascentionnel, jet-ski…. au-delà de la bande des 300 mètres.

Article 6 :

quelque soit le pavillon arboré par un bateau ou par une bouée, j’entends par là pavillon Alpha ou croix de saint andré, à 100 mètres tu passeras ou à 5 noeuds tu te limiteras.

Il est mentionné qu’une bouée de couleur vive d’un chasseur sous-marin implique les memes mesures. Il n’est pas contre-indiqué que le chasseur sous-marin arbore sur sa bouée le-dit pavillon.

Il faut rajouter à cela la notion d’engins à moteur : tout engin flottant équipé d’un mode de propulsion quel qu’il soit, utilisé ou non. Conséquence : un jet-ski est un engin à moteur, et non pas un engin de plage comme j’ai pu l’entendre parfois, un voilier sous voile est dans la même catégorie, le problème pour nous plongeurs, c’est qu’on ne l’entends pas.

J’invites tous les utilisateurs de la Méditerranée à prendre en compte cet arrêté. Le préfet maritime mentionne d’ailleurs que ceci est fait pour que les différents utilisateurs en profitent pleinement.

La source : www.premar-mediterranee.gouv.fr/arretes.html

Le site qui vous veut du bien  : www.premar-mediterranee.gouv.fr/accueil.html

PS : sur le site de la “PREMAR”, jetez un oeil sur les différentes interventions du CROSS (MED ou CORSE) , amis plongeurs (bulleux ou apnéistes) soyez prudent…..

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Méditerranée : rappel à la règlementation »

  1. martin

    Bonjour et Bravo pour ces rappels mais attention à être exhaustif et complet ;
    En ce qui concerne lArticle 3 :, 3.1.2 il faut écrire :
    « J’invites mes amis plaisanciers à bien le lire, et surtout le point 3.1.2 : lorsqu’il n’y a pas de balisage, la navigation dans la bande des 300 mètres est interdite sauf en transit de la terre vers le large ET INVERSEMENT dans une trajectoire perpendiculaire et dans tous les cas de figure, à une vitesse limitée à 5 noeuds.

  2. webmaster Auteur de l’article

    J avoues, il a le droit de rentrer….. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.