coupe des caudales : Obligation de marquage des prélevements

de | 9 mai 2016

Suite à différentes discussions ces derniers jours, je refais cet article concernant un point de la réglementation qui est au mieux méconnu des pratiquants et au pire inappliqués. Voilà tout ce qu’il faut savoir sur l’obligation de marquage des prélèvement ou, exprimé plus simplement, la coupe des caudales.

Le contenu de cet article publié le 4 juin 2011

Parmi les nouvelles réglementations concernant la pêche de loisir, y compris donc la chasse sous-marine, voici une des plus attendues à savoir l’arrêté du 17 mai 2011 imposant le marquage des captures
effectuées dans le cadre de la pêche maritime de loisir.

Le texte à télécharger.

Les différentes parties concernées ont participées à l’élaboration de la liste des espèces concernées. La Fédération Chasse Sous Marine Passion a permis que ne soient concernées que les espèces ayant une valeur marchande. Le but de ce texte étant de lutter contre le braconnage et la revente de prises par des non-professionnels.

coupe des caudales

coupe des caudales méthode

Pourquoi cette règlementation sur la coupe des caudales ?

Comme je l’avais mentionné à l’époque (il y a déjà 5 ans 🙂 ), l’esprit du texte était la lutte contre le braconnage et la revente des prises par les pêcheurs de loisirs. Par rapport à cette idée, la FCSMP avait obtenu que ne soit concerné que les espèces ayant une valeur marchande, ce qui en soit semble logique.

Donc, pour faire simple, en ce qui concerne la chasse sous-marine, certaines prises doivent avoir la partie inférieure de la caudale coupée. On distingue deux cas de figure, le pêcheur en bateau et celui qui part du bord.

En bateau : la prise doit être marquée dés la mise à bord (sauf pour les prises conservées vivantes pour les relâchées). Petit détail qui peut avoir son importance : le marquage s’effectue dans tout les cas avant le débarquement. Cette petite phrase du texte n’apporte qu’un peu de confusion, on vous sanctionnera parce que la caudale n’est pas coupée mais vous pourrez probablement vous défendre devant le tribunal des affaires maritimes en arguant de cette petite phrase.

Au départ du bord : le marquage doit intervenir dés qu’il rejoint le rivage. ATTENTION : bien comprendre que la caudale doit être coupée AVANT la sortie de l’eau. Vous allez me demander pourquoi ? Petit parallèle avec la sortie bateau qui parle d’avant le débarquement, ne prenez pas de risque. Ce qui est toléré pour le pecheur à la ligne du bord ne passera probablement pas pour vous.

Pourquoi cela a du mal à passer ?

Dans les discussions auxquelles je participes, depuis 5 ans, les arguments “contre” sont toujours les mêmes :

Le fait qu’une partie des chasseurs épisodiques ne soient même pas au courant est déjà un argument qui ne convient pas : les fédérations ont communiqués dessus, les forums ont communiqués dessus, les différents sites orientées chasse sous-marine ont communiqués dessus (ici même il y a 5 ans). Dire qu’il n’y a pas eu de communication là-dessus est juste acceptable de la part de la personne qui a commencé la chasse sous-marine depuis quelques jours seulement….

“cela ne sert à rien, c’est pas nous les bracos !!!” : Je dirais “Prouve-le !!!” juste en appliquant la règlementation. On sait tous que le “braco” le fera “ou pas” d’ailleurs, cela ne changera rien pour lui. quand au restaurateur qui acheterait ces prises, il aura tôt fait de lever les filets et de se débarrasser des “pièces à conviction” si la caudale est coupée et de s’en foutre s’il elle ne l’est pas.

“je veux pas scarifier ma prise !”. Celle-là, je l’aime… Tu lui mets une 7mm d’acier dans la tête et tu veux pas lui couper la caudale inférieure… No comment.

Bref, vous m’aurez compris. Après 5 ans de cette règlementation, cela ne passe toujours pas chez certains… Et pourtant, il le faut. Et je ne parle pas de l’esprit du texte qui peut toujours être critiqué, comme toute loi d’ailleurs parce que la question n’est juste pas là : cette loi existe POINT BARRE. Nous allons voir pourquoi.

Les arguments pour l’application de cette mesure.

Le premier argument que j’aurais est pour moi le plus important. La crédibilité des chasseurs sous-marins devant le reste du monde de la pêche. Nous sommes depuis des années les “vilains” qui vidont la mer, on nous interdit des espèces (jusqu’au dernier vote pour les moratoires, seul la chasse sous-marine était visée) , on nous restreint nos zones (encore une fois, la chasse sous-marine est très souvent la seule proscrite…). Bref, notre sport est en danger et si vous ne me croyez pas, approchez la FCSMP ou la FNPSA, et vous aurez le même constat.

Bon, après, chacun fait comme il veut, on est d’accord. La répression n’est pas le sujet, c’est le problème des affaires maritimes. Vous n’appliquez pas la règlementation, vous vous faites prendre, c’est votre problème.

Mon deuxième argument est surtout pour les fans de réseaux sociaux : en n’appliquant pas la règlementation, vous TUEZ notre sport (ou loisir comme vous voulez)  vous prenez des photos, des vidéos et vous les mettez sur Internet… Là, vous saccagez le travail de personnes qui défendent ce sport et qui se retrouvent dans des réunions, des commissions et j’en passes ou on leur dit “de toutes façons, les règlementations, vous ne les appliquez pas donc vous êtes des braconniers !!!”

Petit parallèle : le motard se filmant à 250 sur le périphérique et diffusant sur les réseaux : “tous les motards sont des tarés”. Je sais, c’est de l’emporte-pièce, mais le mal est fait…

Conclusion

Les règlementations ennuient tout le monde, c’est un fait. Mais elles sont là aussi pour que chacun puisse pratiquer sereinement encore longtemps. La question n’est plus de savoir si il sert à quelque chose de couper les caudales, est-ce que cela à d’ailleurs été le propos dés le début, personnellement j’en doutes. Cette règlementation, elle est là, elle est réelle, les sanctions sont très lourdes. Et ne pas l’appliquer, c’est juste donner des arguments à nos détracteurs pour nous interdire un jour de nous mettre à l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.