Règlementation : c’est pas gagné.

de | 29 mars 2015

Comme vous le savez dèjà, à l’initiative de @nico, une opération de communication a débuté en partenariat avec la FCSMP et des magasins de sports généralistes afin de mieux faire connaitre la règlementation de la chasse sous-marine. Le magasin Decathlon de La Garde dans le Var nous a accueilli hier. Après cette première journée, voici ce que l’on peut attendre de cette opération.

Les remerciements

Je vais commencé par cette partie car, quand on monte ce genre d’opérations, la qualité des partenaires est importante. Et en tout premier lieu, notre hote du jour, le magasin Decathlon La Garde qui nous a laissé toute latitude pour cette journée, avec un chef de rayon très sympathique et fan de ce type de manifestation et son équipe qui a été au petit soin avec nous.

Un grand merci à la fédération, la FCSMP a pu nous fournir tout le matériel nécessaire pour que notre stand soit bien visible.

Et une mention spéciale à @nico qui s’implique énormément, et est à l’origine de cette idée et qui fait le tour des magasins pour parler de cette opération afin de s’approcher au plus près des pratiquants “loisirs”.

Je n’oublies pas bien sur les collègues qui nous ont filé la main pour tenir le stand toute la journée.

decathlon sensibilisation à la reglementation

L’equipe

Le déroulement de la journée.

Comme convenu avec le magasin, arrivée 10 heures au “Décat”, un petit 30 minutes de mise en place et un café plus tard, tout est prêt…. Il n’y a plus qu’à attendre le “client”…

Le téléviseur apporté par nico diffusant en boucle des vidéos chasse sous-marine entrecoupés de points précis sur la règlementation apporte la petite touche qui permet de rentrer en contact avec les personnes déambulant dans le magasin. Mais on nous demande plutot des conseils sur le matériel. C’est pas grave, on sait pourquoi on est là…. on insiste.

Après avoir “vendu” deux arbalètes, nous aurons quand même de bons contacts qui nous aurons permis de vraiment parler règlementation. Et c’est là que l’on s’apercoit que cette “mission” n’est pas anecdotique. Le chasseur “du dimanche” (non péjoratif) est complètement dans “les choux”.

Morceaux choisis :

  • “La pêche des oursins, c’est les mois en R”.
  • 4 minots de – de 16 ans regardant les arbalètes, un limite “T’es de la police ?”
  • Un père avec son fils de 15 ans au sujet d’un fusil pour son fils : “je sais que c’est interdit, mais je m’en fous”.
decathlon sensibilisation à la reglementation

decathlon sensibilisation à la reglementation

Conclusion

Le trait est volontairement grossi mais c’est pour souligner ce que l’on a pu constater (on s’en doutait déjà un peu). Les clients des grandes enseignes (Decathlon, Cabesto….) qui viennent acheter du matériel chasse sous-marine n’ont aucune idée de la règlementation pour la majorité d’entre eux. Si il y avait des règles, il y aurait un permis. Malgré la faible affluence ce jour là, le constat est un peu amère : Le travail va être long et laborieux. Les beaux jours arrivant, l’affluence dans ce rayon des grands magasins va croitre et l’impact sera donc plus fort. Nous aurons aussi besoin de plus de volontaires (les prochaines dates arriveront bientot) pour pouvoir etre vraiment présent mais ce travail est au minimum nécessaire voir indispensable si l’on veut que la chasse sous-marine ne garde pas cette fausse et mauvaise image de “braconnier”.

D’ailleurs, avez-vous testé vos connaissances ? Répondez au questionnaire et tentez de gagnez une bouée de signalisation, c’est ici : concours règlementation chasse sous marine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.