zone chasse sous marine : la prospection

de | 26 novembre 2012

Quand ils sont débutants, les chasseurs sous marins ont, en général, l’habitude de se mettre à l’eau dans un ou des secteurs qu’ils connaissent. S’ils ont de la chance, la zone est riche. Dans le pire des cas, ils tombent sur une zone qui n’a aucun intérêt. Nous allons voir comment réduire la fatalité.

Rencontrer un binome.

Hormis le fait qu’il ne faut jamais chasser seul, la rencontre d’un binome est toujours un apport indéniable pour le chasseur sous-marin. Chaque chasseur sous-marine à ses zones qu’il a fréquenté relativement souvent. C’est le moyen le plus rapide d’avoir connaissance de zones ou le poisson est présent. La chasse sous marine est essentiellement une affaire d’expérience. Dans un binome, chacun apporte ses connaissances à l’autre et vous permet de fréquenter des zones que vous ne connaissiez pas. De plus, si votre binome a plus d’expérience, il aura en général la connaissance de l’intérêt d’une zone en fonction de critères auxquels on ne pense pas toujours, essentiellement la météo.

Les forums.

J’en parles parce que c’est aussi une source d’informations, mais ne rêvez pas. c’est identique aux coins à champignons, on ne va pas mettre sur un forum le spot ou l’on rencontre régulièrement le poisson de nos rêves. En fait, commencer déjà par éviter de poser la question, faites vous connaitre et rechercher plutot un binome. On en reviends donc plutot au point 1.

La prospection d’une zone chasse sous marine.

Voila la méthode infaillible. Pour connaitre les bons coins de chasse sous-marine, il n’y a vraiment qu’une solution, se mettre à l’eau. Quand je dis se mettre à l’eau, il s’agit de se mettre à l’eau régulièrement sur un spot avec différentes conditions météos car celles-ci ont une influence certaine sur la présence du poisson ainsi que la période de l’année. En effet, une même zone chasse sous marine peut n’avoir aucun intérêt en été par mer calme et être une bonne zone pour le loup l’hiver avec un vent d’est établi.

Maintenant, il ne s’agit pas non plus d’aller se mettre à l’eau sur une zone de sable à perte de vue. Et si vous n’avez pas de bateau avec un sondeur dernière génération, vous risquez de perdre votre temps. Pour anticipez vos sorties, il y a actuellement deux outils indispensables : la carte marine et “google maps“.

 

zone chasse sous marine : prospection

Plage du Pradon

Il vous faut associer les deux. La carte marine vous fournira des informations sur les profondeurs et les fonds. “Google maps” vous fournira lui une vision aérienne de la zone qui vous permettra parfois de repérer un “sec” ou d’avoir une vision plus précise de la zone ciblée.

Conserver des données

Pendant votre prospection, ou à l’issue, consigner sur un carnet tous les éléments qui vous ont rendu une zone chasse sous marine intéressante. Personnellement, je note le site, la profondeur, le type de fonds, les conditions météo et les poissons rencontrés. J’y rajoute, le cas échéant, les pierres ou les secs rencontrés, en mentionnant les “amers“. En effet, avoir repéré une pierre à corbs et ne plus se rappeler l’emplacement exact serait “balot”.

Pour la prise d’amer, rien de plus simple. Soit vous êtes en bateau et vous avez la possiblité de relever les coordonnées GPS de votre trouvaille, soit vous regarder la côte. Pour prendre un amer, il faut prendre plusieurs points remarquables sur la cote. En fait quatre, divisés en groupe de deux. En étant face à la côte, à gauche, vous aligner deux points remarquables, et vous faites de meme à droite, et vous aurez noté votre pierre. Il ne vous restera plus qu’à les ré-aligner pour retrouver relativement facilement votre pierre.

Tous ces éléments mis bout à bout, au fil de vos plongées vous permettront d’avoir un panel de zone chasse sous marine qui devrait vous limiter les sorties infructueuses. Le maitre mot est que la chasse sous marine est essentiellement une affaire d’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.