Généralités sur le corb : un poisson soi-disant en danger.

de | 8 décembre 2010

Le corb est un poisson emblématique de la Méditerranée. Soumis à moratoire depuis 2014, sa pêche est dorénavant interdite en France métropolitaine. Il n’est pourtant pas aussi rare que ce que l’on voudrait nous faire croire. Et il est courant de rencontrer des familles d’individus, certes pas bien gros, dans très peu d’eau.

description du corb

Caractéristiques du Corb :

  • Nom commun : corb, vieille noire
  • Nom scientifique : sciaena umbra
  • Famille : sciaenidés
  • Nom espagnol : corva, corvina
  • Taille maximale : 70 cm pour 5 kg

Apprécié pour sa chair, le corb est un poisson des fonds rocheux qui affectionne les abris profonds ou il séjourne dans la journée, sortant sourtout la nuit pour se nourrir de crustacés, de vers et autres petites proies. Il fréquente les eaux côtières entre 0 et 50 mètres, appréciant les failles et les prairies de posidonies.

Le corb se trouve généralement en groupe, seuls les gros individus ont tendance à vivre en solitaire. Ils ne répugnent pas à partager leur repaire avec d’autres poissons, tels que le mérou brun ou la mostelle. Cachés à trou, ils sont parfois décelables aux bruits particuliers qu’ils produisent en contractant des muscles disposés à proximité de leur vessie natatoire, celle-ci faisant office de caisse de résonance.

Les corbs se reproduisent de juin à août. Ils pourraient vivre environ 20 ans. Malheureusement, ce superbe poisson a tendance à se raréfier.

Description physique :

Le corb est un poisson de forme ovale, plus ramassée que le maigre ou l’ombrine (poissons de la même famille). Il posséde deux nageoires dorsales bien distinctes, la première étant courte. Sa tête se termine par un museau conique et une bouche sans barbillons, contrairement aux ombrines.

La queue triangulaire porte un liserè noire plus ou moins visible.

En Méditerranée, sa robe est généralement de couleur bronze uniforme, ponctuée d’éclats dorés et argentés, et une intensité qui s’estompe vers le ventre. En atlantique, elle présente parfois un maillage formé par des taches noires sur un fond plus clair.

Le corb vit en groupe

Son approche :

Discret et craintif, le corb s’éclipse lentement une fois repéré. Mais il regagne son trou, les posidonies ou le coralligène très rapidement. Le tir doit être précis car le corb se débat beaucoup et peut très facilement se décrocher. Il se capture essentiellement à trou car c’est là qu’il est le plus facile à capturer.

Ne chassez pas de corb de moins de 30 centimètres (maille légale).

La pêche de loisirs du corb est interdite en France Métropolitaine depuis 2014, pour en savoir plus sur ce moratoire de 5 ans, lisez ceci : moratoire peche de loisirs sur le Corb.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.