Généralités sur le loup (Bar poisson)

Partagez avec vos amis :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autant apprécié pour sa chair que pour sa combativité, le loup ou bar (dénomination hors méditerranée), peu importe comment les chasseurs sous-marins l’appellent car il reste un poisson très recherché. Voilà tout ce qu’il faut savoir sur le bar poisson.

Description du bar

commencons par son nom : les plus courant : bar, loup. Mais vous pourrez aussi l’entendre dénommé loubine ou louvine, parfois loubasse.

De forme fusiforme, ecaille argenté, le bar est facilement reconnaissable grace à ses deux nageoires dorsales

loup bar poisson

un petit loup de mer

Comportement du loup

Il aime tous les types de fonds (sable, vase, roche…). S’il affectionne particulièrement l’eau très oxygénée de l’écume, il aime aussi remonter les estuaires et chasser dans les eaux saumâtres.

Ce carnassier se nourrit de petits mollusques, crustacés, vers et alevins lorsqu’il est jeune. A l’âge adulte, il chasse d’autres poissons.

Le bar fraie de février à juin en Atlantique. En Méditerranée, il se reproduit entre décembre et mars, avec un pic en janvier, et il quitte les étangs pour aller pondre en mer (dés le mois de décembre), pour les réintégrer en février. Au cours de cette période, les bars se regroupent en “compagnes”. Possible alors de les croiser en banc. Mais il existe aussi d’importantes concentrations dans les épaves de Normandie ou lors des migrations estivales en Bretagne. Les gros individus sont plutôt solitaire.

Maille légale : 42 cm en Atlantique, 30 cm en Méditerranée. La maille préconisée est 42 cm car que ce soit en Atlantique ou en Méditerranée, avant cette taille, ce poisson ne s’est pas reproduit.

Comment peche t-on le bar ?

La technique de prédilection pour la peche au bar est l’agachon, accompagné d’un bruit de gorge ou non. Le bar est un prédateur curieux qui vient assez facilement. L’autre technique de peche à privilégier est en allant le chercher dans le ressac : attention chasse sportive pour le pecheur 🙂 . Outre la maille règlementaire, veillez autant que possible à éviter de tirer les femelles durant la période de frai. Un gros ventre doit vous inciter à ne pas tirer, ce n’est pas toujours évident, mais essayer d’y penser quand même.

Cuisiner le bar

Au chapitre recette poisson, pour le bar, il n’y a que l’embarras du choix, Internet fourmille de recettes que vous vouliez cuisiner un filet de bar ou un poisson entier (dans le cas d’un achat, privilégiez le bar de ligne). Voici une liste non exhaustive : bar en croute de sel, bar au four, grillé au fenouil, bar en papillotes…. C’est toujours un régal.

MAJ : le bar est soumis à une règlementation draconienne en Manche/ Mer du Nord. La peche loisir du bar est interdite de janvier à juin et limité à un bar par jour et par pecheur le reste de l’année. Plus d’information ici : restriction peche au bar.

MAJ décembre 2016 : nous attendons la parution de la règlementation sur la pêche du Bar pour 2017. Surveillez bien ce point car cela va encore changer.

Ma plus belle prise aura été un beau bar de 4kgs un été en Espagne, et vous ?

Enregistrer

Photo du profil de webmaster
Passionné de chasse sous-marine depuis plus de 25 ans et travaillant dans l’informatique. Membre actif à la FCSMP.
Cet article vous a plu ? Alors votez 🙂
[Total: 1 Moyenne : 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *